La presse en parle

«Le film est poignant, bien sûr, mais il est surtout intelligent et adulte ; un des seuls films modernes d’ici qui propose une réconciliation entre la religion et la génération qui l’a fait exposer.»
Juliette Ruer , ICI

«En 2002 son premier film, Trois princesses pour Roland, nous chavirait le cœur en nous introduisant dans l’intimité de trois femmes…radiographiant leurs bleus à l’âme. Le petit jésus …est aussi fort mais frappe plus en douceur. »
Martin Bilodeau , Le Devoir

    mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter votre avis

    Abonnez-vous à notre newsletter