Bande-annonce
La presse en parle

“Brillamment écrit, parfaitement construit et interprété… ça vole haut, ça va loin, Alléluia c’est du grand cinéma.” VSD

“Tout le film est magnifique…” Le Monde

Jésus de Montréal fait preuve d’audace en abordant l’institution religieuse et la quête spirituelle avec sérieux tout en adoptant le ton de la comédie. Le dispositif scénaristique d’intégration d’une pièce de théâtre dans le film permet à Denys Arcand de passer harmonieusement d’une forme narrative à l’autre. Ainsi, le réalisateur est en mesure de faire progresser le film pour aboutir à une unique réponse crédible à la question implicite consistant à savoir à quoi ressemblerait Jésus s’il était parmi nous aujourd’hui.

"Daniel, interprété par Lothaire Bluteau, s’identifie tellement à son personnage que la frontière entre le monde du récit des Évangiles et la vie moderne dans laquelle il est plongé finit délibérément par s’estomper. Daniel se répand en injures contre la culture d’entreprise grossière comme le Christ l’avait fait contre les changeurs. Il cultive un ascétisme proche du sublime et, finalement, transforme le monde matériel au prix de ses luttes et de ses souffrances. C’est ainsi que le film nous montre comment la vie troublée et la quête de comédiens du Montréal moderne peuvent être marquées par les traces subliminales d’une histoire ancestrale de mort et de renaissance. Jésus de Montréal est une allégorie brillante et incisive d’une époque mercantile dans laquelle le doute n’est pas uniquement considéré comme l’antithèse de la foi, mais comme l’état permanent de notre condition postmoderne."

Andrew McIntosh, Noreen Golfman pour L'encyclopédie canadienne > Lire la suite

    mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter votre avis

    Abonnez-vous à notre newsletter