Bande-annonce
La presse en parle

On pourrait dire que, porté par sa verve généreuse, Hygiène sociale scelle la rencontre des cinémas de Straub et Huillet pour la forme, et d’Emmanuel Mouret, pour le fond. Curieuse alchimie qui peut sembler relever de l’hérésie, mais que Côté fait pourtant sienne avec tout le talent de metteur en scène qu’on lui connaît.

Gérard Grugeau, Revue 24 Images

 

    mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter votre avis

    Merci pour votre participation !

    Abonnez-vous à notre newsletter