Bande-annonce
La presse en parle

“Influencé par Gus Van Sant et admirateur de Steven Spielberg, le jeune réalisateur livre 1:54, un premier long-métrage magistral sur le harcèlement scolaire.” Nathalie Simon, Le Figaro

“Grâce à des acteurs formidables de sincérité (Antoine Olivier Pilon et Sophie Nélisse en tête) et à une tension qui va crescendo, « 1:54 » nous prend aux tripes. On souffre avec Tim, on espère avec lui… Et on reste KO après une fin qui nous frappe comme un uppercut.” Catherine Balle, Le Parisien

    mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter votre avis