bandeau-facebook-vues-du-quebec-2022
Mots-clés

Découvrez les grands gagnants du festival “Vues du Québec” !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email

L'édition 2022 de Vues du Québec, festival de cinéma de Florac, vient de clore. C'est maintenant l'heure de vous révéler les grands gagnants de la cérémonie de prix !

COMPÉTITION LONGS-MÉTRAGES

Cette année, le festival a mis une nouvelle édition en place avec un prix décerné par un jury public. Huit longs-métrages québécois étaient en lice pour ce grand prix : BootleggerLe Club VinlandSin La Habana, Le bruit des moteurs, Une révision, Souterrain, Babysitter, et L’acte de la beauté. Au final, c’est le déroutant premier film du jeune réalisateur Philippe Grégoire, Le bruit des moteurs, qui a su gagner le coeur du jury !

Alexandre, un formateur pour l’armement des douaniers canadiens, retourne à son village natal après avoir été diagnostiqué par son employeur pour sexualité compulsive. Alors qu’il se lie d’amitié avec une pilote de course islandaise, le protagoniste se voit placé sous surveillance par des enquêteurs de la police qui travaillent à faire la lumière sur une affaire de dessins à caractère sexuel qui trouble la paix au village.

COMPÉTITION COURTS-MÉTRAGES

Le festival Vues du Québec organise depuis 2018 une compétition de courts-métrages dont l’objectif est de souligner le travail des cinéastes de la relève québécoise. Exclusivement réservé aux jeunes réalisateurs.trices donc, ce concours offre souvent une première visibilité en France, le temps d’une séance offerte au public. Lors de l’édition 2022, le public a eu l’occasion de voir six épatants courts-métrages : L’abat, Le vent du sud, Charmante, Gibier, Atalaya, et Soir de semaine

Cette année, notre jury était composé de cinq professionnels accomplis de l’industrie : Guilhem Caillard (directeur général de Cinémania), Myriam Marienstras (réalisatrice), Adrien Tholon (président de LuckyTime), Julie Rousson (déléguée générale chez Sauve qui peut le Court-Métrage), ainsi que Nicolas Paquet (réalisateur).

Dans le cadre de cette compétition, trois prix distincts ont été décernés…

GRAND PRIX DU FESTIVAL

Décerné par le jury au meilleur film. Prix: une tournée en France! Offert par Les Offices Jeunesses et Internationaux du Québec.

Un village franco-ontarien, victime d’exode rural, se voit surprendre par un vent de changement.

PRIX DU PUBLIC

Décerné par l’ensemble des spectateurs présents lors de la séance. Prix: 10 000$CAN en service et location d’équipement! Offert par SPIRA.

Habitant seule avec son aspirateur autonome de compagnie dans une résidence pour aînés, Lisette espère trouver l’amour en ligne. Elle se retrouve plutôt à se lier d’amitié avec Jules, le jeune concierge de l’établissement.

PRIX DU JURY

Mention spéciale décernée par le jury. Prix: 10 000$CAN en service et location d’équipement! Offert par Paraloeil.

Atalaya signifie “tour de guet” en espagnol. C’est aussi le nom des îles chiliennes où ont été retrouvés les débris du bateau du père de la réalisatrice, Gerry Roufs, disparu en mer. C’est également le mot clef du récit écrit par sa mère, Michèle Cartier, qui retrace la recherche qu’elle entreprendra pour le retrouver. Atalaya, c’est le pèlerinage de la cinéaste au Cap Horn, archives personnelles et passé en tête, caméra à la main; un essai qui présente ses réflexions sur ce deuil inéluctable, sur la mémoire qui est indéniablement marquée par la présence de l’absence et ainsi, sur la vie qui suit naturellement son cours.

Un grand merci à tous nos invités et nos partenaires. Nous tenons aussi à remercier notre public pour être toujours au rendez-vous.
Bravo encore aux gagnants !

Les derniers articles du blog

Ciné-club de Mai

Découvrez notre sélection de mai dès aujourd’hui, accessible jusqu’au 15 juillet ! Ce mois-ci, nous vous proposons 5 nouveautés accessibles pendant deux

mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter un commentaire

    Merci pour votre participation !

    Abonnez-vous à notre newsletter