La presse en parle

"Improvisation et liberté se côtoient dans ce film tout en simplicité. Le côté film amateur, voulu par Lefebvre, renforce la sincérité du propos et ne nous fait jamais perdre le point vue relatif au conflit social et générationnel du Québec de la fin des années soixante. Une œuvre importante malgré son côté ludique et faussement naïf." Charles-Henri Raymond, Films Quebec.

"Les premiers films de Jean-Pierre Lefebvre offrent surtout l’intérêt d’une recherche originale d’expression cinématographique. Mon amie Pierrette poursuit aussi dans cette voie. Le montage et son jeu sur le temps accrochent le spectateur plus que tout le reste. Quelques traits d’humour tombent juste (le «au clair de la une» juste avant le titre, Raoul qui fait du pouce près d’une croix des chemins, la baignade d’Yves, etc.). On y retrouve aussi ses grands axes thématiques : la réflexion sociale et la recherche de tendresse." Yves Lever 

    mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter votre avis

    Abonnez-vous à notre newsletter