Bande-annonce
La presse en parle

L’AVIS DE MEDIAFILM

En plus de réhabiliter avec nuances la mémoire de son controversé paternel, Félix Rose (coréalisateur du documentaire YES) a produit une synthèse précieuse et étoffée de l'histoire du Québec moderne. De fait, le parcours de Paul Rose est exposé avec une grande clarté, en relation constante avec les événements conflictuels (sociaux, politiques, linguistiques) qui ont secoué la province durant cette période. Le militant y est dépeint comme un homme cultivé, articulé, calme, loin de l'image de tête brûlée pouilleuse souvent véhiculée dans les médias. Du reste, la mère de Paul Rose, d'origine modeste, se révèle dans le film une oratrice de talent, mais surtout, un modèle de sagesse et de résilience, en tant que cofondatrice d'un mouvement de défense des prisonniers politiques. Disposant d'une abondance de films de famille et de documents d'archives inédits, le cinéaste les a agencés de manière alerte avec ses éclairants témoignages de première main, dont celui, souvent émouvant, de Jacques Rose.

Texte : Louis-Paul Rioux

    mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter votre avis

    Merci pour votre participation !

    Abonnez-vous à notre newsletter