La presse en parle

“La musique (sacrée) et la beauté des œuvres littéraires viennent agir comme des bouffées d’oxygène et dessinent en filigrane une lutte fantastique à finir entre la dépression que vit le Québec contemporain et la possibilité d’une ouverture vers un monde meilleur, un chemin que pourrait ouvrir l’art, porteur de vision.” in Louis et le Québec 28 ans après Le confort et l’indifférence, Sanshors-champ ni horizon de Philippe Gajan et Marie-Claude Loiselle, 24 images

“Un film destiné à choquer et à éveiller le public, en alertant sur des problématiques peu abordées…” Charles-Henri Ramond, Films du Québec

“Les longues scènes presque sans action visent à laisser des impressions, des empreintes sur les spectateurs qui ressassent toutes sortes d’émotions fortes.” Karl Filion, Cinoche

“Constitué de 28 plans-séquences d’une lenteur calculée, LAURENTIE atteste de la grande rigueur formelle de ses auteurs…” François Lévesque, Médiafilm

"Film politique, critique sociale et drame existentiel, Laurentie est tout cela. Mais il s'agit surtout d'un film important, explorant des problèmes identitaires de son temps, comme l'était le chat dans les sac de Gilles Groulx pour les années 60. Trop peu de films dans notre paysage cinématographique sont de cette nature." Jean-Francois Hamel, Ciné-Bulles

    mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter votre avis