Bande-annonce
La presse en parle

"C'est donc dire que les images de la vie quotidienne, qui deviennent dans les mains de Luc Bourdon, les matériaux de l'histoire, ne sont pas des objets figés : ils héritent de ce dynamisme, changent de nature, contournant le discours patrimonial pour être sauvés de l'oubli." Morcellement et recirculation des images du quotidien : l’exemple de La mémoire des anges de Luc Bourdon, Anne-Marie Auger, Tetrade

"Après un silence éloquent, Bourdon conclut en saluant la qualité des films qu'il a joyeusement emmêlés, sans lesquels « la mémoire des anges n'existerait pas ». Pas plus qu'elle ne serait née sans la sensibilité et la rigueur de son maître d’œuvre(s)!" Nicolas Gendron, "Montréal la fugace"  Ciné-bulles, 2008

"Mon « enfant intérieur » a été ravi à la vue de toute cette quincaillerie, tandis que l'adulte a pris conscience de l'ampleur des transports dans le développement économique de cette ville." Pathwite.com

"Le vidéaste Luc Bourdon a pris le parti de la suggestion et de l'introspection pour rendre avec LA MÉMOIRE DES ANGES un savant hommage, sous forme de patchwork sans voix-off ni musique ajoutée, à un Montréal qui n'existe plus, sur les ruines duquel a été construit celui d'aujourd'hui." Martin Bilodeau, Médiafilm

    mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter votre avis