Bande-annonce
La presse en parle

“La caméra de Giulia Frati ne ferme les yeux ni sur les zabitas, dont le mandat de maintien de l’ordre public les autorise à bâillonner ces porteurs d’une tradition millénaire, ni sur les changements radicaux que connaît la ville dans sa modernisation menée tambour battant, au détriment des plus pauvres. Patiente, elle prend surtout le temps de capter la couleur et la densité de ce vent qui tourne dans un beau et terrible chant du cygne.”

Louise-Maude Rioux Soucy, Le Devoir

“Le film est frappant par la richesse de ses clés de lecture.” Jury du festival delle terre rome

    mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter votre avis