Bande-annonce
La presse en parle

 

L'avis de MédiaFilms :

Rompant avec le ton grave de ses précédents UNE JEUNE FILLE À LA FENÊTRE et MÉMOIRES AFFECTIVES, Francis Leclerc surfe comme Léa Pool (MAMAN EST CHEZ LE COIFFEUR) et Jean-Marc Vallée (C.R.A.Z.Y.) sur la vague nostalgique des années 1960. Une époque qu'il n'a pas connu lui-même, mais qu'il décrit avec sobriété, tel un souvenir délavé émanant des films de famille en Super 8. Non seulement Leclerc évoque-t-il les débuts des Expos, mais certains joueurs-vedettes de l'époque apparaissent au père et au fils, tels des anges gardiens (ou des saints esprits) sortis de leur imagination. Ces touches fantaisistes, quelque peu maladroites, jumelées à des observations amusantes sur une société en mutation, donnent à ce récit d'apprentissage une portée universelle qui transcende l'amour du baseball. Ce sport constitue néanmoins un sérieux sujet de préoccupation pour les protagonistes, défendus par un savant mélange d'acteurs professionnels et d'apprentis comédiens dont la candeur malhabile donne tout son charme à ce film par ailleurs mis en scène avec dynamisme.

    mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter votre avis

    Merci pour votre participation !

    Abonnez-vous à notre newsletter