Bande-annonce
La presse en parle

"Falardeau se montre en constante recherche de traduction formelle de la perception altérée de son héroïne : ces plans très rapprochés donne au gore une abstraction bien au-delà de l’effet de dégoût. Il nous plonge avec elle dans le questionnement de l’obscurité, l’inquiétude de ne plus comprendre et de plus rien maîtriser. La peur du vide existentiel et de l’écroulement. La notre." Olivier Rossignot, Culturopoing

"Œuvre particulière, qui traite de temporalité (autant celle des corps que des âmes), et de relations humaines biaisées où le sexe devient acte de mort, Thanatomorphose offre réflexion et profondeur à son sujet." Charles-Henri Ramond, Films du Québec

" un film choc, profondément viscéral" Psychovision

    mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter votre avis

    Merci pour votre participation !

    Abonnez-vous à notre newsletter