Bande-annonce
La presse en parle

"Plutôt que de montrer les choses telles qu’elles sont concrètement, ou de plaquer sur les ouvriers un discours politique, le film esquisse une idée de ce que peut être le travail en usine, simplement et sans simplisme." Olivia Cooper-Hadjian, Critikat.com

"Magnifique titre incantatoire pour cette nouvelle expérimentation du Québécois Denis Côté, proposant une plongée dans une usine en tant qu'entité quasi monacale, avec son rythme, ses lois une forme de dévotion… Que la magie opère." Chloé Rolland, Les Fiches du Cinéma.

"Loin des poncifs militants, "Que ta joie demeure" formule en effet des hypothèses atypiques sur le travail, et Denis Côté reste un observateur hors pair, pointilleux comme un orfèvre et malicieux comme un enfant." Louis Blanchot, Chronic'art.com

    mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter votre avis