Bande-annonce
La presse en parle

"Le portrait dont il est question est celui d’une féministe qui, avec comme seule arme l’appareil photographique, place son objectif sur une humanité dont on parle peu. Et ce n’est pas par hasard si l’endroit où ont lieu ces prises sur le vif, ces captations de moments éblouissants, non mis en scène, comme des actes de révolte et en même temps des caresses au quotidien, est au Kensington Market de Toronto, quartier de toutes les cultures. Tous se laissent prendre par la caméra de Gibson, aventurière, qui a certes connu des amours mais ce sont là de vieilles histoires. Elle cite Roland Barthes pour ses connaissances philosophiques et on comprend mieux le but et le contenu de ces images figées dans le temps. La marginalité, c’est de ne pas appartenir aux communs des mortels. Dans un sens, une sorte d’exil intérieur, tout comme celui de la regrettée Michka Saäl qui vers la fin du tournage se savait condamnée. Dans un sens, New Memories, ne serait-il pas une œuvre testamentaire qui nous pousse à croire que dans son for intérieur, la cinéaste a toujours senti l’impuissance de l’éloignement, une forme de solitude. Ces films en témoignent mélancoliquement. " Elie Castiel, revue Séquences

    mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter votre avis

    Merci pour votre participation !

    Abonnez-vous à notre newsletter