Bande-annonce
La presse en parle

"Depuis plus de 50 ans, le Fellini québécois (ou Vigo, Kusturica, Anderson selon la génération) s'abreuve à la source du réalisme magique, créant des œuvres complètement originales et disjonctées. Des classiques comme L'eau chaude l'eau frette et Au clair de la lune qui résistent au passage du temps." Martin Gignac, Cinoche

"Une fable écologique et engagée sur les abus de l'agriculture industrielle qui fait rire autant qu'elle enrage..." Eric Moreault, Le Soleil

"André Forcier retrouve une nouvelle jeunesse avec cette œuvre plus punchée, plus contemporaine et plus pertinente que son précédent Embrasse-moi comme tu m'aimes." Charles-Henri Ramond, Films du Québec

    mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter votre avis