La presse en parle

“un véritable conte, cru et cruel, pour adultes.” Franck Lubet, Cinémathèque de Toulouse, Tënk

“La Bête lumineuse est un film cruel, dur, terrifiant. Mais cette volonté de Pierre Perrault de filmer cet empêchement fait que c’est aussi une œuvre bouleversante, un des plus beaux et plus juste portrait de groupe que le cinéma ne nous ait jamais offert. Un film terrible pour apprendre à mieux comprendre et mieux aimer l’homme en quelque sorte…” Olivier Bitoun, DVDclassik

“On ne reviendra jamais assez sur la pertinence d’une vision où la réalité vient avant l’image, dans une culture où se vit de plus en plus l’inverse. Il y eut d’abord des rencontres, une pêche, une chasse, une expérience vécue par le cinéaste, ses collaborateurs et les gens qu’ils filment, et en plus, avec l’aide de la chance, il y eu un film fait avec la foi que quelque part, entre une parole et un geste, le cinéma peut bel et bien saisir la vie. ” Jean-Luc Lacuve, Ciné-club de Caen

    mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter votre avis

    Abonnez-vous à notre newsletter