quand-je-serai-parti-bonus-e1610684615737-p1dvdejzjed5zs43iyzk2owqdm41cfpkhum9fg4l4w

Bonus du ciné-club : Les Patriotes au cinéma, par Sylvain Garel

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email

Sylvain Garel est enseignant et critique de cinéma. Il a fondé en 1991 et présidé pendant six ans le Festival de cinéma québécois a Blois et organisé en 1993 une rétrospective sur les cinémas du Canada au Centre Georges Pompidou. Auteur de plusieurs ouvrages sur cette cinématographie, il est actuellement critique pour la revue France-Québec.

Dans le cadre de la programmation du film Quand je serai parti… vous vivrez encore de Michel Brault au sein de notre ciné-club, il nous parle de la représentation de la révolte des Patriotes de 1837-1839, un évènement majeur de l’histoire québécoise, au grand écran.

Il faut attendre plus d’un quart de siècle pour qu’un nouveau long métrage, Quand je serai parti… vous vivre encore, prenne pour sujet la révolte des Patriotes. Et cette fois, c’est l’un des plus grands cinéastes québécois qui s’attèle à la tâche : Michel Brault. Pilier de l’équipe française de l’ONF qui fonda ce cinéma au tournant des années 1950-60, il est auteur de plusieurs chefs d’œuvre dont le célèbre Les Ordres sur les évènements d’octobre 1970. Cette fois (enfin), l’événement ne sert pas uniquement de toile de fond mais est au coeur du projet.

Essayant d’être le plus fidèle possible aux événements historiques, Brault raconte en images mais avec un évident manque de moyens, les grandes phases de ce soulèvement qui se termina par l’exécution de 12 hommes considérés par les Anglais comme les meneurs de la révolte. Le film est encore une fois un échec. Brault, lucide, l’explique ainsi : “Il n’a pas eu grand succès. Je ne sais trop pourquoi. Peut-être justement parce que j’ai essayé d’être trop fidèle aux événements. C’est souvent problématique avec les films historiques.” Malgré tout, la dernière réalisation de la longue et brillante carrière de Michel Brault, par son ambition et son honnêteté, mérite d’être vu et revu deux décennies après sa sortie.

Le film Quand je serai parti… vous vivrez encore réalisé par Michel Brault est disponible sur le ciné-club jusqu’au 28 février 2021. Un grand classique sur l’histoire du Québec qu’il ne vous faut pas manquer !

Lisez le texte intégral de Sylvain Garel pour en savoir plus sur les évènements derrière le film de Michel Brault

Les derniers articles du blog

Les films de mai du CINÉ-CLUB

Avril se termine à peine, et notre ciné-club québécois se voit déjà enrichi de 5 nouvelles pépites du cinéma outre-Atlantique ! Que

mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter un commentaire

    Merci pour votre participation !

    Abonnez-vous à notre newsletter