Deesse1
Mots-clés

Le festival du cinéma canadien de Dieppe résiste

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email

Prévu à l’origine en mars dernier, le Festival de cinéma canadien de Dieppe a choisi de repousser sa 7e édition du 21 au 23 août 2020.

Au programme de cette édition raccourcie, une belle sélection de films québécois quasi inédit en France dont la Première Française de La déesse des mouches à feu d’Anaïs Barbeau-Lavalette. Pour les spectateurs normands et ceux qui pourront faire le déplacement c’est donc l’occasion de découvrir une large sélection des films qui n’ont pas pu être présentés au printemps dernier dans divers festivals (notamment le Festival 48 images seconde qui a préféré reporter sa 12e édition à l’année prochaine).

On ne saurait donc que vous conseiller d’y faire un tour pour découvrir en avant-première Antigone ou Kuessipan, mais surtout pour avoir la chance de découvrir Il pleuvait des oiseaux de Louise Archambault (qui n’a toujours pas de distribution prévue en France), Les Fleurs oubliées d’André Forcier et d’être les premiers spectateurs à découvrir La déesse des mouches à feu d’Anaïs Barbeau-Lavalette dont la sortie n’est prévue au printemps prochain !

D’autres surprises vous attendent, rendez-vous sur le site du festival pour découvrir le programme complet.

Les derniers articles du blog

mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter un commentaire

    Abonnez-vous à notre newsletter