La presse en parle

" on prend un réel plaisir à se laisser porter par l’exubérance et la perte de contrôle assumée des auteurs. Dynamique et tordant, le sketch de la visite des russes dans un bureau en proie à la folie, avec une Geneviève Schmidt lâchée lousse, est vraiment l’un des temps forts du film, et peut-être même l’un des meilleurs moments de la comédie québécoise récente." Charles-Henri Ramond, Films du Québec

"le fait qu'on ait osé se mouiller et tenter un genre encore inédit au Québec mérite certains éloges." Elizabeth, Cinoche

"Menteur s’appuie sur des dialogues mordants et bien écrits, livrés par des comédiens qui ont le sens du rythme." Maxime Demers, Le journal de Montréal

"dans l’orchestration de ce mal-en-pis, Gaudreault s’impose comme un véritable artiste." Yves Bergerat, Le droit

"tout prend sens… dans l’insensé. Le plaisir n’en est que décuplé." Jérôme Delgado, Le Devoir

"Menteur reste un divertissement de fort belle tenue, proposé par un cinéaste maîtrisant le sens de la comédie populaire, dans le sens le plus noble du terme." Marc-André Lussier, La Presse

 

Interview du scénariste Eric K Boulianne sur Culturopoing par Pierre Audebert

Video

    You May Also Be Interested In