La presse en parle

Puisant dans sa propre expérience de cinéaste et s'inspirant de faits divers, Denys Arcand (RÉJEANNE PADOVANI) a conçu un film à variations diverses sur le thème de la violence. Deux mondes s'y croisent sans se pénétrer vraiment et des éléments de critique sociale sont astucieusement introduits dans une intrigue en soi assez banale. La mise en images est soignée et témoigne même à l'occasion de qualités de style peu communes, notamment dans le montage syncopé de deux passages paroxystiques.
Robert-Claude Bérubé

    mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter votre avis

    Merci pour votre participation !

    Abonnez-vous à notre newsletter