L'acrobate

20,00

Un film de Rodrigue Jean, avec Sébastien Ricard, Yury Paulau et Lise Roy.

 

Dans une ville nord-américaine, un homme amorce une relation intime avec un acrobate russe.

 

Un film audacieux sur les affres du désir.

Mots-clés

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Description

Montréal est ensevelie sous la neige. Alors que les grues dansent leur ballet hypnotique en plein centre-ville, deux étrangers se croisent dans un appartement inachevé. Une rencontre fortuite, une attirance violente, une dépendance irraisonnée… Le premier homme est d’origine russe, acrobate de profession, mais une jambe brisée a fait bifurquer son destin. Le second est impassible et tiré à quatre épingles, pétri de non-dits. Qui domine qui, qui manipule qui ?

Interdit aux moins de 16 ans

Informations complémentaires

Année

2020

Réalisateur

Rodrigue Jean

Producteur

Rodrigue Jean I Maxime Bernard

Durée

2h14

Editeur

Epicentre films

Langue

Français

Sous-titres

Anglais

Image

2.39 I 16/9

Son

Stéréo I 5.1

Zone

Toutes zones

Bonus

Film-annonce
Bio-filmographie
Galerie-photos

Presse

“Le cinéma sans concession de Rodrigue Jean est un art confrontant. Il s’est d’ailleurs radicalisé au fil des années. L’acrobate en devient sa plus récente incarnation.” Martin Gignac , Cinoche.

“C’est beau, lugubre, et étonnamment politique dans la manière frontale de filmer le sexe et le désir, comme autant d’armes de résistance contre le moralisme ambiant.” Céline Gobert, Médiafilm.

“L’acrobate est un drame intime à la fois troublant et provocant, lequel, doit-on prévenir, ne sera pas du goût de tous.” Marc-André Lussier, La Presse.

“Définitivement, un film d’auteur québécois où la morale ambiante s’en va au diable, et ça fait du bien!” Élie Castiel, KinoCulture Montréal. 

“En ressort un film-choc qui laisse des marques. En ces temps de rectitude et de compromis, on ne peut que saluer l’audace qui soutient la démarche.” Charles-Henri Ramond, Films Québec

“Semblable à son personnage principal, fermé, laconique, avare en émotions, le film L’Acrobate n’est certes pas facile à aimer ; mais semblable à lui, mystérieux et débordant de sensuelle animalité, il est encore plus difficile à oublier. Et cela, c’est déjà beaucoup.” Cédric Laval, 24 images 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’acrobate”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.