Focus Québec au festival Doc-Cévennes de Lasalle

Pour la 5ème année consécutive, le Festival de Lasalle accueille le Québec en son sein avec, cette fois, encore un vaste choix de films récents, souvent en première diffusion française.

Souvent est posée la question du lien entre les Cévennes et la Belle Province… Si, à première vue, ce lien n’est pas évident, à y regarder de près, il n’y a pas de hasard. D’abord, le Québec a vécu sa période noire sous occupation Britannique, devenant un terre de résistance pour un culture opprimée durant deux siècles (1759-1959), avec ses tragédies (la rébellion des Patriotes de 1737-38), jusqu’à la « révolution tranquille » des années 1960-70. Bien que beaucoup plus sanglant, le lien avec les Cévennes est ici évident avec la Réforme et deux siècles de lutte (de la moitié du XVIe à 1789) pour la reconnaissance pleine et entière de la religion protestante. D’autre part, le Québec a une culture paysanne qui a dû s’adapter à une certaine rudesse de l’hiver, tout comme les Cévennes qui ont un climat déjà montagneux (ne riez pas les Québécois). Les deux régions ont un passé manufacturier qui a porté une industrie florissante aujourd’hui déchue. Sur ces friches industrielles se développe aujourd’hui une économie tertiarisée, en grande partie due à l’arrivée de nouvelles énergies. Car ces deux régions sont historiquement terres d’accueil et savent s’enrichir de ces nouveaux talents. Toute proportion gardée, les basses-Cévennes sont le territoire français comptant le plus d’artistes / techniciens du spectacle rapporté à la population totale. C’est également un aspect ce que l’on retrouve au Québec en comparaison avec l’ensemble de la Côte Est de l’Amérique du Nord. Enfin, finissons par le plus cliché : une visite au Mont-Aigoual et vous serez « rendu » dans les Laurentides !

Ce focus Québec sera, cette année, mené par trois co-programmateurs/trices de choix :

  • Richard Brouillette (mascotte officielle, sic) pour accompagner 7 longs métrages récents, en présence de 7 invités québécois.

  • Le grand Marcel Carrière, pour accompagner la rétrospective « Michel Brault et le cinéma direct : une décennie (1958-1968) ».

  • La jeune réalisatrice d’origine inuit Asinnajaq, pour accompagner un programme de courts-métrages autochtones.

Au total, 10 invités en provenance de la Belle Province formeront la délégation de ce Focus Québec 2019 qui représentera, un total de 25 séances.

C’est aussi une rencontre professionnelle : “La production documentaire au Québec et les modalités de coproduction franco-québécoises” en présence de Richard Brouillette (producteur, Les Films du Passeur, Montréal), Ina Fichman ( productrice, Intuitive Pictures inc. , Saint Paulin, Québec), Valérie Fouques  ( chargée de mission – soutien au documentaire auprès du CNC) et Philippe Aussel  (producteur, Le Lokal, Toulouse ).

Guilhem Brouillet

La programmation et la liste des invités sont disponibles sur le site du festival Doc-Cévennes

Le festival Doc-Cévennes bénéficie du label « FRANCE-QUÉBEC CNC-SODEC » qui reconnaît « les festivals de cinéma qui mettent en valeur des œuvres issues de la France et du Québec en plus de valoriser la programmation franco-québécoise ».

Photographie de tête : asinnajaq © asinnajaq

Commentaires

mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • chat
    Ajouter un commentaire