La presse en parle

"Cette galerie de portraits sympathiques et bien vivants prend les formes d'une fourmilière grouillante et affairée, qui, filmée avec amour et simplicité par la caméra de Forcier, finit par ressembler à un idéal de vie associative où solidarité, entraide et franc-parler l'emportent toujours." Charles Henri Raymond, Films Quebec.

"Des personnages aliénés consolident les éléments mêmes de leur aliénation collective. Ils seront prisonniers d'eux-mêmes..., à moins qu'ils n'aient la lucidité, l'inédit et la cruauté des enfants." André Forcier (1975).

 

    mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter votre avis