Le chant des ondes

15,00

Un voyage au cœur de l’histoire de la musique.

Mots-clés

Plus que 1 en stock

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Description

Elles ont beau dater de 1928, elles continuent à fasciner. Depuis leur dévoilement triomphal à l’Opéra de Paris, les ondes musicales Martenot, baptisées en l’honneur de leur créateur, le musicien et pédagogue français Maurice Martenot (1898-1980), semblent encore très mystérieuses. Si bien que nombreux sont ceux qui cherchent toujours à percer le secret de cet instrument électronique aussi rare que fragile, utilisé tant dans les premiers films sonores que dans les oeuvres d’Edith Piaf ou Radiohead. Dans des studios de musique, des laboratoires scientifiques ou des ateliers de luthiers, entre cinéma direct et rares documents d’archives, Caroline Martel (Le fantôme de l’opératrice) nous invite à suivre les traces de cette incroyable invention. Pour ce faire, la réalisatrice fait appel à des passionnés, parmi lesquels l’éminent Jonny Greenwood, l’ondiste québécoise Suzanne Binet-Audet ou Jean-Louis Martenot, qui persévère à garder vivant le legs des innovations musicales et pédagogiques de son illustre père.

Informations complémentaires

Année

2012

Réalisateur

Caroline Martel

Production

Productions Artifact

Intervenants

Suzanne Binet-Audet, Jeanloup Dierstein, Jonny Greenwood, Jean Laurendeau, Jean-Louis Martenot

Durée

1h46

Éditeur

Les films du paradoxe

Langue

Français

Image

Couleur, 16/9

Son

Stéréo

Zone

Zone 2

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le chant des ondes”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.