GettyImages-1128877087-e1614956336762

Le réalisateur Denis Côté primé à la Berlinale pour ‘Hygiène sociale’

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email

Hygiène sociale, treizième long métrage du cinéaste Denis Côté, a valu au cinéaste québécois le prix de la meilleure réalisation de la section d’expérimentation « Encounters » lors de la 71e édition de la Berlinale. Il partage cette récompense avec le film suisse The Girl and the Spider réalisé par Ramon Zürcher et Silvan Zürcher. Pour sa sixième participation au festival de Berlin, Denis Côté figure donc à nouveau au palmarès, huit ans après avoir mis la main sur l’Ours d’argent de l’innovation pour Vic+Flo ont vu un ours.

Film fascinant, Hygiène sociale joue avec les codes du théâtre et de la distanciation. Cette œuvre au microbudget, tournée en pleine pandémie, jonglerie langagière un brin rohmerienne, allie le marivaudage à la modernité dans un ensemble à la fois poétique et insolite. Le jury de la section « Encounters » qui lui a décerné son prix a évoqué, entre autres, ses références historiques et ses personnages magnifiquement verbeux : « Le film fait preuve d’une incroyable agilité dans le mélange de différents tons, de références historiques de films et de personnages variés et merveilleusement verbeux, surmontés d’un humour délicat, mais copieux, absolumeent nécessaire en ce moment. »

Le jury était composé de la programmatrice Florence Almozini (France), de la directrice artistique Cecilia Barrionuevo (Argentine) eet de l’auteur et critique Diedrich Diederichsen (Allemagne). La cérémonie de remise des prix officielle aura lieu lors du second volet du festival qui se déroulera en public, au cours du mois de juin.

Tourné en août dernier, Hygiène sociale relate les pérégrinations d’un bon vivant philosophe et délinquant, autour duquel gravitent son épouse, sa soeur, une perceptrice d’impôts tenace, une belle amoureuse et l’une de ses victimes. Maxim Gaudette, Larissa Corriveau, Éléonore Loiselle, Kathleen Fortin, Évelyne Rompré et Eve Duranceau font partie de la distribution.

Sources : Films du Québec, Le Devoir

 

Les derniers articles du blog

mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter un commentaire

    Merci pour votre participation !

    Abonnez-vous à notre newsletter