je-finirai-en-prison
Mots-clés

Le cinéma québécois toujours présent à Clermont-Ferrand

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email

Chaque année, le festival international du court-métrage de Clermont-ferrand fait la part belle au cinéma québécois. Une rare occasion de découvrir des courts québécois en France, mais aussi de rencontrer de nombreux réalisateurs ou autres artisans de la profession.

La 42e édition du plus important festival de court-métrage au monde se déroule du 31 janvier au 8 février. Cette année 3 films sont en compétition officielle :

Cayenne de Simon Gionet
Je finirai en prison d’Alexandre Dostie
Physique de la tristesse de Theodore Ushev
Si la compétition ne vous suffit pas, un programme exclusivement québécois présente 7 courts en avant-première, mercredi 5 février à 16h salle Conchon.

En plus de la tenue d’un stand et d’activités de réseautage, la SODEC organise la projection Québec au Marché.

Zoo de Will Niava 2019 – 12 minutes – Fiction Production et distribution : Will Niava
Cayenne de Simon Gionet 2019 – 11 minutes – Fiction Production : Littoral Films | Distribution : Spira
Jarvik d’Emilie Mannering 2019 – 19 minutes – Fiction Production : Sport | Distribution : Travelling
La saison des hibiscus d’Éléonore Goldberg 2019 – 10 minutes – Animation Production : Embuscade films | Distribution : La Distributrice de films
La chambre de Sami Mermer et Houman Zolfaghari 2019 – 19 minutes – Fiction Production : Productions Leitmotiv | Distribution : Les Films du 3 Mars
SDR d’Alexa-Jeanne Dubé 2019 – 11 minutes – Fiction Production : À Deux | Distribution : Fragments Distribution
Goodbye Golovin de Mathieu Grimard 2019 – 14 minutes – Fiction Production : Golovin Films | Distribution : h264 Distribution

Toutes les informations sur la programmation du festival, comment venir à Clermont-Ferrand, etc sont à retrouver sur le site officiel : www.clermont-filmfest.org

Les derniers articles du blog

Sortie nationale : Antigone ! (enfin)

Attendu depuis le mois d’avril, Antigone de Sophie Deraspe sort enfin dans toute la France (et même la Belgique) grâce à Alchimistes Films qui

mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter un commentaire