Ce qu'on en pense

"De cours d'évasion fiscale suivis à l'université par un motard repenti jusqu'à la création d'un réseau international à travers lequel l'argent peut circuler sans problème en passant par un système judiciaire impuissant, le réalisateur s'en donne à coeur joie en relevant les injustices à coup de répliques cinglantes et de situations absurdes. Marc-André Lussier, La presse

« du pur Arcand : un savant, pétillant et joyeux mélange de réflexions sur l’intelligence, l’honnêteté, la compassion, la société dans laquelle on vit et la puissance de l’amour. » Isabelle Hontebeyrie, Journal de Montréal

"Énergique, la réalisation maintient un rythme tendu qui se relâche, ici le temps d’un interlude amoureux sur le mont Royal, là à cause d’un montage incisif sur le fonctionnement des paradis fiscaux." François Lévesque, Le Devoir

"C’est dans le dialogue, extrêmement travaillé pour satisfaire tous les courants de la société, voire même toutes les classes sociales que le scénario semble avoir été rédigé." Elie Castiel, revue Séquences

"Toute l’œuvre d’Arcand ou presque se retrouve dans La chute de l’empire américain. Son regard à la fois amusé et critique, la participation de certains de ses amis, l’omniprésence de la ville, une tonne de références directes à son répertoire, un discours militant qui ne l’a jamais quitté… bref, tout Arcand en 127 minutes." Charles-Henri Ramond, filmsquébec.com