L’encerclement

15,00

Un film de Richard Brouillette.

A travers les réflexions et les analyses de plusieurs intellectuels de renom le film trace un portrait de l’idéologie néolibérale et examine les mécanismes mis à l’oeuvre pour en imposer mondialement les diktats.

Plus que 1 en stock

UGS : LEN-804 Catégorie : Étiquettes : , , , ,

Description

Déréglementer, réduire la taille de l’État, privatiser, limiter l’inflation plutôt que le chômage, bref, financiariser et dépolitiser l’économie : les différents dogmes de cette pensée prêt-à-porter sont bien connus. Et s’ils s’immiscent lentement dans nos consciences c’est qu’ils sont diffusés à travers un vaste et inextricable réseau de propagande.
De fait, depuis la fondation de la Société du Mont Pèlerin, en 1947, les instituts de recherche néolibéraux, ces think tanks financés par des transnationales et des grandes fortunes, propagent inlassablement la pensée néolibérale au sein des universités, dans les médias, auprès des parlementaires, etc.
Cette idéologie qui s’affiche évidence, forte de la sanction historique et scientifique que semble lui avoir conférée la chute de l’URSS, a su intoxiquer tous les gouvernements, de gauche comme de droite. En effet, depuis la fin de la Guerre Froide, le rythme des réformes néolibérales est allé sans cesse s’accentuant. Souvent imposée par la force, que ce soit à travers les plans d’ajustements structurels du FMI et de la Banque Mondiale, sous la pression des marchés financiers et des transnationales ou même par la guerre, la doctrine néolibérale s’étend dorénavant à la planète entière.
Mais derrière l’écran de fumée idéologique, derrière ces beaux concepts d’ordre spontané et d’harmonie des intérêts dans un libre marché, par-delà la panacée de la «main invisible», que se cache-t-il réellement ?

 

Grand Prix au 11e Festival international du documentaire de Yamagata au Japon en 2009

Grand Prix au Festival Visions du Réel à Nyon en Suisse en 2009

Informations complémentaires

Année

2008

Réalisateur

Richard Brouillette (Les Films du Passeur)

Producteur

Richard Brouillette

Intervenants

Noam Chomsky I Ignacio Ramonet I Normand Baillargeon I Susan George I Omar Atkouf I Bernard Maris I Michel Chossudovsky

Durée

2h40

Editeur

Les Films du paradoxe

Langues

Français I Anglais

Sous-titres

Anglais I Espagnol

Images

16mm I N&B

Son

Stéréo

Zone

Zone 2

Bonus

Scènes inédites (34 min)

Presse

“Le film, limpide, se suit avec passion. Il met en lumière les rouages d’un système économique fondé sur l’opacité.” Les Cahiers Du Cinéma

“Le néolibéralisme est une forme de pensée unique autant qu’un contenu politique: filmer le second sans s’émanciper de la première, comme le fait L’encerclement, est une contradiction dans les termes.” Eric Aeschimann, Libération

“On est admiratif devant la puissance rhétorique du film et l’intégrité de la démarche, à rebours des modes télévisuelles et spectaculaires.” Les Inrockuptibles

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’encerclement”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.