Le monde animé de Paul Driessen

15,00

14 films d’animation de Paul Driessen

Mots-clés

Plus que 1 en stock

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Description

The Story of Little John Bailey (1970 – 5mn), Little Bob marchant dans la forêt par une froide journée, l’incendie. Comment éteindrez-vous le feu? Heureusement, il trouve un ami, la trompette d’éléphant, et avec lui parvient à éteindre le feu.
David (1977 – 8mn), un géant essayant en vain de tuer le petit David.
L’assassinat d’un oeuf (1977 – 2mn), un homme s’apprête à décapiter un oeuf à la coque lorsqu’il entend une petite voix provenant de l’intérieur de la coquille
Sur terre, en mer et dans les airs (1980 – 9mn), l’histoire de mondes parallèles où l’on rencontre un dormeur, un oiseau, un pêcheur et sa femme qui finissent par se rejoindre.
Home on the Rails (1981 – 9mn), un couple vit dans une maison située sur la voie ferrée. Ils mènent une vie domestique paisible, malgré les interruptions périodiques du train traversant leur salon; mais quand le mari – un chercheur d’or – tombe sur sa chance, le train prend une signification plus inquiétante.
La belle et la boîte (1982 – 3mn), un chevalier tente de secourir une demoiselle en détresse…
Les tâches de la vache (1983 – 6mn)
L’île miroir (1985 – 2mn), un naufragé sur une île déserte commence à rêver, mais il confond réalité et imagination.
L’écrivain et le mort (1988 – 11mn), dans un vieux château, un écrivain médiéval écrit des histoires si vivantes qu’il attire l’attention de la mort.
Oncles et tantes 1 (1989 – 2mn)
Oncles et tantes 3 (1992 – 3mn), d’autres époques, des traces de vies… qui réapparaissent dans les photos d’oncles, de tantes, de proches…
Le peuple de l’eau (1992 – 13mn), l’histoire troublante du peuple de l’eau, étranges habitants d’un petit pays entouré d’une digue qui, au lieu d’empêcher l’eau d’entrer, la retient.
3 Misses (1998 – 10mn), Trois histoires imbriquées de demoiselles en détresse. Une scène urbaine: un homme voit une femme tomber du toit de l’immeuble voisin. Une scène occidentale: un cow-boy entend une femme attachée aux voies ferrées et un train qui s’approche. Et une scène fantastique: sept nains, lisant l’histoire de Blanche-Neige, sentent une sorcière passer avec une pomme empoisonnée. Chaque course pour sauver leur “miss” respective (et parfois s’impliquer dans les histoires des autres); chacun se heurte à un nombre stupéfiant d’obstacles le long du chemin (y compris une réserve de nains en diminution constante). Qui réussira?
2D or not 2D – version courte (2004 -11mn), Bruno et Frieda sont amoureux. Ils courent l’un vers l’autre mais n’arrivent pas à se rejoindre.

Informations complémentaires

Année

1970 à 2004

Réalisateur

Paul Driessen

Durée

1h44

Éditeur DVD

Les Films du Paradoxe

Langue

Néerlandais I Français I Anglais

Sous-titres

Français I Anglais

Son

Dolby Digital Stéréo

Image

Couleur – 4/3

Zone

Zone 2

Bonus

2 storyboard comparés “L’écrivain et la mort” et “3 Misses”, 2 storyboard simples “La belle et la boîte” et “L’assissinat d’un oeuf”.

VPRO:Atlantis (documentaire – 10mn) – Dessins.

Hommage a Nico Crama (1mn) – Livret

Presse

“Qu’est ce qui a fait qu’un sage petit garçon devenu adulte se mette à dessiner des nez qui s’arrachent des visages, des onstres qui ecrasent des enfants ou des concombres roses qui forniquent et passe son temps à (trop) cuire des macaronis pour produire des sons gluants?” Jean-Luc Slock, Paul Driessen sur le Divan.

“Un style graphique original et singulier caractérise les films de Paul Driessen. Beaucoup ont tenté de limiter sans l’égaler, parce que son style lui est si personnel qu’on pourrait le comparer à une écriture.” Ton Gloudemans, L’univers de Driessen

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le monde animé de Paul Driessen”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.