Bestiaire

20,00

de Denis Côté (2012)

Le quotidien d’un zoo à travers le regard de ses pensionnaires.

Entre film expérimental et objet documentaire, un regard singulier sur l’animalité.

En stock

UGS : BES-138 Catégories : , Étiquettes : , , , , ,

Description

Au rythme des saisons, des hommes et des animaux semblent s’épier. Bestiaire est une exploration poétique et silencieuse d’éléments entrechoqués, tranquilles et indéfinissables.

Prix spécial du jury au Festival du film environnemental de l’Université Yale

Informations complémentaires

Année

2012

Réalisateur

Denis Côté

Producteur

Sylvain Corbeil

Durée

1h12

Editeur

Contre-allée

Langue

Sans paroles

Image

1.78.1

Son

5.1 I 2.0 stéréo

Zone

All zone

Bonus

entretien avec Denis Côté

Bande annonce

Presse

“une sensation jouissive de pure découverte, magnifiquement mise en images par une caméra non dénuée d’un émerveillement candide.” Charles-Henri Ramond, Films du Québec

“L’originale et mystérieuse beauté du film réside alors dans sa manière (…) de laisser libre cours au surgissement poétique d’imaginaires variés que déclenchent les simples mouvements de ces animaux.” Romain Blondeau, Les Inrocks

“Comme posés sur le vide, en suspension, les animaux et les hommes attendent, pris dans une lente mécanique de l’absurde. ” Céline Gailleurd, Cahiers du Cinéma

“Son cinéma est celui d’une ouverture à l’imagination
spectatorielle, par agencements de plans dont la signification n’est ni exclusive ni immédiate.” Luc Laporte-Rainville, Cinébulles

“le film replace les bêtes dans un rapport cohérent avec ceux qui les regardent. Grandes qualités plastiques et une réflexion bien menée sur la place du spectateur.” Carine Bernasconi, Critikat

“Nul commentaire, nul message explicite, mais les images parlent d’elles-mêmes, les bruitages qu’on suppose naturels et les vues tronquées contribuant à rendre encore plus insupportable l’impression d’un enfermement à perpétuité. ” Jean-Loup Bourget, Positif

” Le cinéaste a l’art de filmer une sortie au zoo ou l’empaillage d’un colvert avec une étrangeté presque surréaliste. ” Mathilde Blottière, Télérama

“Denis Côté élabore un documentaire en fabriquant des images comme des tableaux vivants, tout en se laissant “travailler” par elles.” Chloé Rolland, Les Fiches du Cinéma

Entrevue

Entretien sur Critikat

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Bestiaire”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *