Monsieur Lazhar

20,00

Rupture de stock

Description

À Montréal, une enseignante du primaire meurt subitement. Apprenant la nouvelle dans le journal, Bachir Lazhar (Fellag), un Algérien de 55 ans, frappe à la porte de l’école pour offrir ses services à titre de remplaçant. Rapidement embauché pour combler le vide laissé par la disparue, l’immigrant fait son entrée sur le marché du travail québécois dans un établissement en situation de crise alors qu’il nage lui-même en pleine tragédie personnelle.

Dès son arrivée, le fossé culturel entre Bachir et sa classe se dessine, alors qu’il propose aux enfants une dictée hors de leur portée, tirée d’Honoré de Balzac. Peu à peu, Bachir apprend à mieux connaître un groupe d’écoliers aussi ébranlés qu’attachants. Parmi ceux-ci, Alice et Simon, deux élèves charismatiques témoins d’un incident tabou, se révèlent particulièrement atteints par le décès de leur professeur. Pendant que la classe amorce un processus de guérison, personne à l’école ne soupçonne le passé douloureux de Bachir qui risque l’expulsion du pays à tout moment.

Informations complémentaires

Année

2011

Réalisateur

Philippe Falardeau

Acteurs/Actrices

Fellag I Sophie Nélisse I Émilien Néron I Danielle Proulx I Brigitte Poupart I Louis Champagne I Jules Philip I Francine Ruel I Sophie Sanscartier I Seddik Benslimane I Marie-Eve Beauregard I Louis-David Leblanc I Vincent Millard I André Robitaille I Daniel Gadouas I Stéphane Demers I Evelyne de la Chenelière I Marie Charlesbois I Nico Lagarde

Production

Microscope

Durée

1h34

Éditeur DVD

UGC Distribution

Langue

Français

Image

Couleur

Zone

Zone 2

Presse

“Toute en délicatesse et en finesse psychologique, ce film de Philippe Falardeau (…) avance en douceur, teinté par une belle palette de sentiments, jouant sur des touches d’émotion et d’humour léger, sans forcer le trait.” Jean-Claude Raspiengeas, La Croix

“Là où un autre donnerait l’impression de vouloir dire trop de choses en même temps, Philippe Falardeau trouve l’équilibre nécessaire pour faire de ce film une oeuvre généreuse et réflexive.” Carole Milleliri, Critikat.com

“Aucun pathos, une belle simplicité pour conjuguer au présent des chagrins éloignés, et apprendre ainsi à apprivoiser la mort, à l’école, dès l’école.” Danièle Heymann, Marianne

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Monsieur Lazhar”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.