Le film choral : Panorama d'un genre impur de Maxime Labrecque

17,00

Concept mouvant et polémique, le film choral, empruntant l’une des branches du récit à protagonistes multiples, présente une forme audacieuse et met en scène, de façon singulière, un monde pluriel.

Mots-clés

En stock

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Description

Concept mouvant et polémique, le film choral, empruntant l’une des branches du récit à protagonistes multiples, présente une forme audacieuse et met en scène, de façon singulière, un monde pluriel. À bas la hiérarchie traditionnelle, telle que véhiculée par les films narratifs hollywoodiens dominants : on n’a plus affaire à un ou deux héros, entourés d’adjuvants et d’opposants, mais bien à un microcosme généralement varié et nuancé, où chaque protagoniste est aussi important qu’un autre. Ces personnages évoluent dans des histoires relativement autonomes, qui s’entrecroisent au fil de la narration et qui doivent également être unies d’une certaine manière. Comment s’articule, au sein d’une même oeuvre, la matière de plusieurs histoires ? Pourquoi présenter une constellation de protagonistes alors que leur saillance individuelle risque d’en souffrir ? Comment bien doser chaque histoire sans produire un manifeste moralisateur autour d’une thématique clichée ? De quels genres le film choral se rapproche-t-il et comment s’en distingue-t-il ? Quelles raisons peuvent motiver une réalisatrice ou un réalisateur à opter pour la forme chorale, outre l’avantage pécuniaire et publicitaire de réunir un casting en or ? Pourquoi cet engouement devient plus tangible au début des années 1990 ? Cet ouvrage répondra en partie à ces questions, afin de mieux cerner le film choral dans une perspective historique, d’abord, mais également en le positionnant clairement dans un contexte récent, à la lumière des écrits sur le sujet et en retraçant ses influences.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le film choral : Panorama d’un genre impur de Maxime Labrecque”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.