Les amours imaginaires

12,00

de Xavier Dolan (2010)

Deux proches amis étudiants ont un coup de foudre pour un troisième.

Les destinées sentimentales du 21ème siècle version pop. Dolan confirme son talent hors pair.

En stock

UGS : AMO-075 Catégorie : Étiquettes : , , , , , , ,

Description

L’histoire se déroule dans le milieu artistico-estudiantin aisé de Montréal. Francis, 20 ans environ, et Marie, un peu plus âgée, sont deux amis très proches. Lors d’un petit dîner chez Francis, ils éprouvent un coup de cœur simultané pour le même garçon, Nicolas. Chacun des deux amis lui manifeste son intérêt et tente de le séduire. Nicolas, jouant la séduction ambiguë vis-à-vis des deux, ne manifeste pas de réelle préférence. Un étrange trio amoureux se forme.

Peu de temps après, Nicolas envoie à Marie, mais aussi à Francis, une invitation pour la fête qu’il donne chez lui. Chacun de son côté, Francis et Marie rivalisent de générosité pour trouver le cadeau qui ira droit au cœur de Nicolas (Alors qu’il ne s’agit même pas de l’anniversaire du garçon). À la fête donnée chez lui, Nicolas « allume » successivement ses deux prétendants qui, du coup, croient l’un et l’autre en leurs chances. Les trois passent la nuit ensemble dans le même lit, platoniquement. Nicolas leur propose alors de prolonger la fête en se rendant dans un chalet que possède sa tante au bord du Saint-Laurent. Cependant, durant ce séjour à la campagne, rien ne va se passer comme chacun des trois l’espérait. Au lendemain d’une soirée autour d’un feu, Marie trouve le chalet désert : Nicolas et Francis sont partis, sans la réveiller, se promener et jouer au bord du fleuve. Jalouse, elle boucle sa valise et s’en va ; Francis cherche à la retenir et cela dégénère en bagarre entre elle et lui. Le trio éclate alors.

L’hiver arrivant, Marie et Francis font, l’un après l’autre et chacun à sa manière, leur déclaration d’amour à Nicolas. Mais celui-ci n’est pas ou plus intéressé et le leur dit sans ménagement superflu. Les deux ex-amis s’abîment dans le chagrin. Quelques semaines passent… Marie réinvite Francis à prendre le thé chez elle et Francis lui apprend que Nicolas part pour huit mois en Asie.

Prix Regard Jeune au 63e Festival de Cannes (2010)

Sydney Film Prize 2010

Prix Spécial du Jury Festival international du film francophone Namur 2010

 

Informations complémentaires

Année

2010

Réalisateur

Xavier Dolan

Producteurs

Alliance Atlantis I Vivafilm I Mifilifilms

Actrices, acteurs

Anne Dorval I Anne-Élisabeth Bossé I Monia Chokri I Niels Schneider I Xavier Dolan I Louis Garrel

Durée

1h37

Editeur

MK2

Langues

Français

Sous-titres

Français

Image

1.85 I 16/9 compatible 4/3

Zone

Zone 2

Bonus

Commentaire audio du film par Xavier Dolan et Monia Chokri,

Scènes supprimées

Bêtisier

Presse

“Portrait d’une jeunesse qui pleure en silence son manque d’amour, tantôt drôle, tantôt mélancolique, Les Amours nous offre au détour certaines des plus belles étreintes amoureuses qu’on ait vues dans notre cinéma.” Sami Gnaba, Revue Séquences

“Inutile de résister, il faut laisser ce vénéneux traité de l’incompétence sentimentale parfumer les âges perdus de nos amours imaginaires. ” Jean-Philippe Tessé, Cahiers du cinéma

” Une œuvre vivante, d’une jeunesse éclatante, d’un style épatant, accroché toutefois à un scénario mince et friable” Martin Bilodeau, Le Devoir

«Spirituel et frais, piquant comme la brise de septembre» Jean-Luc Douin, Le Monde

« mosaïque incroyablement gracieuse de motifs chamarrés, de chansons rétro, de notations drôles et bien senties, qui restituent avec allant et acuité tout le métabolisme compliqué d’un corps transpercé par la piqûre de l’amour » Jean-Marc Lalanne, Les Inrocks

“Les amours imaginaires est aussi et surtout un portrait social grinçant qui porte un regard allumé sur toute une génération de jeunes adultes urbains en mal de références et en constante recherche de bonheur et d’affection”. Charles-Henri Ramond, Films du Québec

“…des audaces et un style bluffant (…) avec des surprises à chaque plan, une voix singulière et une gravité propre à la confusion des sentiments”. Jean-Claude Raspiengeas, La Croix

 

 

Articles

“Le septième art hors des frontières nationales : le pouvoir de la langue et de l’imaginaire culturel dans les films du cinéaste québécois Xavier Dolan” par Valérie Mandia

dans Francophonie canadienne et pouvoir
N° 37, printemps 2014

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les amours imaginaires”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *