En terrains connus

20,00

de Stéphane Lafleur (2011)

Un homme venu du futur s’incruste dans la vie terne d’un frère et d’une sœur.

Poursuivant sur la lancée de Continental, Stéphane Lafleur affine encore son univers flottant et son ton si singulier. Tout simplement excellent !

En stock

UGS : ENT-114 Catégories : , Étiquettes : , , , , , , ,

Description

Dans la banlieue de Montréal, le quotidien d’un frère et d’une sœur est bouleversé à la suite d’incidents fortuits et de l’énigmatique visite d’un homme prétendant venir du futur.
Cette rencontre les plonge dans une sorte de road-movie fraternel qui changera leur destinée.

 

Rendez-vous du Cinéma Québecois 2012 – Meilleur Scénario

Grand Prix du International New Talent Competition du Festival du film de Taipei 2011

Prix du jury œcuménique de la Berlinale 2011, section Forum

Best Narrative Award au Festival du film de Los Angeles 20111

Prix collégial du cinéma québécois 2012

 

 

Informations complémentaires

Année

2011

Réalisateur

Stéphane Lafleur

Producteurs

Luc Déry IKim McCraw I Micro scope

Actrices, acteurs

Fanny Mallette I Francis La Haye I Sylvain Marcel I Michel Daigle I Suzanne Lemoine I Denis Houle

Durée

1h25

Editeur

Contre-Allée

Langue

Français

Image

1.85.1

Son

5.1 dolby digital

Zone

All zones

Bonus

Joue moins fort

L’homme du futur

Livret 8 pages

Presse

Avec son humour à froid – moins 20 °C environ – et son remarquable sens du cadrage, Stéphane Lafleur fait surgir l’étrangeté des choses banales, de ces « terrains connus » qu’il faut savoir regarder différemment pour ne pas mourir d’ennui. Ce réalisateur canadien à suivre rappelle que la vie, finalement, c’est de la science-fiction.
Guillemette Odicino – Télérama

Le quotidien banal de quelques québecois regardé avec une délicate ironie. Un humour omniprésent du cinéaste, qui regarde ses personnages aussi dérisoires qu’improbables avec une componction à laquelle on ne peut résister.
Vincent Ostria – Les Inrocks

Entre portrait de famille ironique et road-movie infusé d’esprit Sundance. L’onirisme et l’enchantement doux qui bercent le réalisme blafard et domestique d’En Terrains Connus ne sont jamais dupes de leur impact de séduction. Dans cet empire cotonneux, la netteté de certains gags cueille à froid et frappe souvent juste.
Vincent Malausa – Cahiers du Cinéma

Une fantaisie québecoise réjouissante. Stéphane Lafleur est de ces cinéastes qui adorent cadrer les paysages anodins et y introduire un élément qui en souligne l’absurdité. Une faculté rare à extraire l’étrange du quotidien.
Thomas Sotinel – Le Monde

Ce réalisateur, subtil et drôle, représentatif de la “nouvelle vague” du cinéma québecois est un petit génie. Précis dans les détails, concentré sur l’intime. Ce film poétique, d’une subtile fantaisie, dérive doucement vers une inquiétude qui emporte le spectateur.
Jean-Claude Raspiengeas – La Croix

“un univers singulier où se mêle le fantastique et un quotidien loin d’être aussi ordinaire qu’il n’y paraît. Le tout peuplé de personnages attachants, pris dans leur vie banale à mourir.” Charles-Henri Ramond, Films du Québec

“Le scénario est à la fois évasif et subtilement organisé ; la réalisation est sobre et précise…” Alain Masson, Positif

“Stéphane Lafleur est un styliste de l’apparente simplicité.” Dominique Widemann, L’Humanité

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “En terrains connus”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *